chute de cheveux afro
Dr. Implant Capillaire
Dr. Implant Capillaire

Votre conseiller capillaire

Chute de cheveux afro

Table des matières

Caractéristiques des cheveux africains

Dans la littérature, peu de travaux ont étudié la croissance des cheveux chez les Africains. Loussouarn a publié une étude sur les paramètres de croissance des cheveux chez 38 patients Africains et nés en Afrique. 19 femmes et 19 hommes de 18 à 59 ans (âge moyen 27 ans ± 10 ans) ont été inclus.

Les paramètres suivants : densité des cheveux, % télogènes, vitesse de croissance ont été étudiés sur le vertex, et les régions temporales et occipitales. 9 patients hommes avaient une alopécie androgénétique masculine (AAGM) : 8 avec AAG, Hamilton stade III et un avec AAG, Hamilton stade IV. Les résultats obtenus ont été comparés avec ceux déjà connus chez des Caucasiens de même âge.

La densité des cheveux africains est plus faible que celle des Caucasiens (190 ± 40 vs 227 ± 55 cheveux/cm²). La vitesse de croissance capillaire est plus lente chez les Africains par rapport aux Caucasiens (256 ± 44 vs 396 ± 55 mm/jour). Par contre le pourcentage de télogènes est significativement plus élevé chez les Africains (18 ± 9 % vs 14 ± 11 %).

En conclusion, cette étude montre des différences significatives entre les différents paramètres de cheveux africains et caucasiens, avec une tendance à l’alopécie plus importante chez les Africains.

Ceci est en contraste avec une incidence plus basse et plus lente de survenue de l’alopécie chez les Africains.

(Loussouarn G., Br. J. Dermatol., 2001, 145 : 294-297)

 

Chute des cheveux crépus, c’est quoi ?


Il ne faut pas confondre chute et casse des cheveux. Lors d’une chute de cheveux, le cheveu tombe avec sa racine à cause d’un dérèglement du cycle capillaire ; lorsqu’un cheveu se casse, il se brise en deux après avoir été fragilisé par un manque d’hydratation notamment. Des cheveux qui tombent n’a rien d’anormal, on perdrait entre 50 et 100 cheveux par jour selon leur cycle de croissance : le cheveu pousse, se repose et tombe. La chute serait plus importante à chaque changement de saison, en particulier au printemps et à l’automne, lors de période de stress ou de grande fatigue, après une grossesse et à la ménopause, lors d’une carence en fer ou en vitamine D. Ce sont des causes pathologiques qui sont sensiblement les mêmes que pour les cheveux raides ou lisses. En revanche, si la chute de cheveux semble beaucoup plus importante, il faut alors en chercher les facteurs externes afin d’y remédier.

Comprendre la chute des cheveux crépus


La cause de chute de cheveux la plus répandue pour les chevelures crépues est la chute dite « par traction » : les tresses et les rajouts capillaires sont souvent trop lourds et exercent une traction trop forte sur le bulbe du cheveu qui, moins bien irrigué, tombe. Les follicules pileux, trop sollicités à produire de nouvelles repousses, s’affaiblissent et finissent par ne plus en produire du tout, surtout au niveau de la couronne de la tête. Les défrisages à répétition qui contiennent des produits chimiques, combinés aux brushings quotidiens qui dessèchent le cheveu sont aussi des facteurs externes qui expliquent la chute de cheveux : ils entraînent des brisures sur toute la longueur du cheveu, même au ras du cuir chevelu, empêchant sa repousse ou la freinant considérablement. Attention aussi aux colorations, décolorations et permanentes.

Éviter la chute des cheveux crépus


On évite la chute des cheveux crépus en créant des coiffures moins lourdes et moins serrées et en appliquant une fois par semaine un soin complet à base d’actifs naturels : masque capillaire, shampooing hydratant, après-shampooing démêlant et réparateur. On ajoute quotidiennement une lotion anti-chute qui va stimuler la micro-circulation sanguine. On prévient la chute en les renforçant grâce aux cures de vitamines qui vont aider à stimuler la repousse. De la vitamine B5 pour soutenir la régénération de la fibre capillaire, de la vitamine B12 pour booster le renouvellement du follicule pileux, du zinc pour aider à consolider la kératine, du silicium pour densifier les cheveux, du magnésium pour décomposer les dépôts de calcium sur le cuir chevelu qui l’assèche, du fer pour une bonne oxygénation des cellules de reproduction du cheveu… Si la chute persiste ou s’aggrave, on n’hésite pas à consulter un spécialiste.

 

Partager:

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email